mardi 24 octobre 2017

Nuit Blanche - spectacle de conte & musique électronique

Bonsoir le Monde !

La conteuse Bernadette Heinrich a emmené la multi-instrumentiste Florence Cha Cayron dans l'univers des contes pour le spectacle "Nuit Blanche".
Elles ont arpenté quelques scènes en Belgique comme le Festival du Conte de Chiny, le festival Musiq'3, la Vénerie et le centre culturel René Magritte à Lessines.

Le duo conte-musique nous revient avec une nouvelle version, de nouvelles musiques, relookée par The Swamp Monster et adaptée au jeune public.

Le 31 octobre à 15h30, les deux artistes joueront "Nuit Blanche" version enfant dans le cadre d'Halloween au Foyer, le centre culturel de Perwez.
Venez nombreux et en famille ! 

Un récit initiatique pour le jeune public.

Un petit prince reçoit un bout de papier : « Viens me délivrer cette nuit…»
A minuit, il sort de sa chambre. Il traverse le parc du château dans le noir. Au bout du chemin, une vieille bâtisse. Devant la porte, un énorme chien. Waff Waff. Une histoire sort de la bouche de l'animal et une question : Si tu réponds, tu passes ; sinon…

De porte en porte, il rencontre une multitude d'animaux : le loup, le lion… A chaque fois, un nouveau défi. Arrivera-t-il au bout du chemin ?

Batterie, chant, flûte, clavier électronique… Les atmosphères musicales et les
histoires se mêlent tout au long de cette traversée rocambolesque.

Durée : 45 min – Spectacle suivi des animations et du cortège d'Halloween

Écriture et parole contée : Bernadette Heinrich
Création sonore et musicale : Florence Cayron
Création lumière : Stephan Choner
Mise en scène : Carlo Ferrante et Vera Van Dooren
Production : Collectif Fabula

Avec le soutien de:

  • La Maison du Conte de Bruxelles
  • Chiny, cité des contes
  • Service Général de la Création Artistique de la Fédération Wallonie Bruxelles

Infos et réservations : 081 234 555 – info@foyerperwez.be
Prix : 7€ – Groupes, abonnés : 5€ – Article 27 et Pass 3CC bienvenus
Adresse : Le Foyer, Grand Place 32 – 1360 Perwez
Organisation : Le Foyer

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire